Vous avez dit "coaching" ?    

Le coaching, c'est l'art d'accompagner une personne qui est à un moment important de sa vie et qui a besoin d'un regard extérieur. Nous sommes ce regard extérieur et, par un questionnement approprié, nous allons lui permettre de prendre du recul par rapport à sa situation, de clarifier sa pensée et alors, de trouver les réponses aux questions qu'elle se pose, d'atteindre un objectif qu'elle s'est fixée.

 

Coacher, c'est écouter; coacher c'est questionner; faire un bout de chemin avec une personne. Elle se pose des questions sur un choix qu'elle doit faire, sur une orientation qu'elle doit prendre, sur un parcours, sur une difficulté professionnelle, plus largement même, sur le sens de sa vie.

 

Nous partons du principe que cette personne a, en elle, toutes les réponses à son questionnement,  mais que nous pouvons l'aider à clarifier sa pensée.

Comment ? En  lui posant les bonnes questions, qui vont faire surgir à sa conscience, les réponses qui sont les siennes et uniquement les siennes, en jouant le rôle d'un accoucheur dans le sens  socratique du terme.

 

Le coach n'est ni un conseiller qui donnerait ses propres solutions, ni un formateur, ni un mentor que le coaché veut imiter ni même un tuteur. Son questionnement est guidé par sa disponibilité à l'autre, par sa flexibilité de pensée - il s'adapte et marche à côté et au rythme, de celui qu'il accompagne.

 

Etre coach, c'est avoir une "posture" précise.
Quand nous coachons, nous faisons le vide en nous pour recevoir ce que nous apporte le "coaché", sans idées préconcues, sans jugement, avec bienveillance et respect, en toute discrétion. Nous le rejoignons là où il en est et l'accompagnons là où il veut aller, même si, parfois, c'est avec l'aide du coach, qu'il définit plus précisément son objectif.